16-11-18

Le désir du psychanalyste .

Le désir du psychanalyste avait été systématisé par Jacques Lacan  sur le plan théorique  suite à l'élaboration de la notion elle-même irrationnelle de la passe . Reprenons le schéma scientifique de cette démarche intellectuelle . Nous savons maintenant que Lacan avait une orientation multidisciplinaire liée à sa formation elle-même complexe , comme d'ailleurs celle de Sigmund Freud , qui rappelons-le ici était un assoifé de connaissances, comme le furent tous les psychanlystes de l'époque, mélangeant... [Lire la suite]

27-10-18

L'être humain face à la relativité des effets de sa fin d'analyse .

La fin d'analyse permet à l'être humain de ne pas être face à lui-même ,  mais d'être face à son inconscient . C'est ce dernier qui lui signifie les délimitations de ses pourtours , mais surtout qui lui en dévoile ses limites relatives . Prenons l'exemple du sexe omniprésent dans la vie du sujet . Ce n'est pas parce que l'être humain possède des organes génitaux qu'il est à fortiori un être sexué . C'est surtout parce qu'il est passé par un canal vaginal à sa création , et que , à cause de cela , des traces... [Lire la suite]
26-10-18

L'angoisse comme symbole de la castration et de la pulsion de mort .

On a souvent analysé l'angoisse en l'assimilant à différents symptôme psychanalytiques comme par exemple l'état de détresse, la peur, l'effroi et autres états face à la perception ou à l'imperception de dangers réels, voire même d'angoisse face à la pulsion ( et notamment de la pulsion de mort, pulsion suprême, car intrinséquement conflictuelle dans son expressivité et sa représentativité, et ce sur le plan intérieur et sur le plan extérieur chez chacun de nous tous du fait de son incontrôle par l'être lui-même ) .... [Lire la suite]
14-08-18

La circulation incessante des idées psychiques .

C'est dans le déplacement que se vérifie ce mécanisme nécessaire, étant donné qu'il conduit obligatoirement à une forme de nettoyage des pensées cérébrales, non pas nécessairement comme on le pense souvent scientifiquement mais plutôt heuristiquement . Certes la science a la volonté de tout vouloir expliquer, mais il ne faut pas le faire en occultant des forces spirituelles présentes chez chacun de nous tous . ( En ce qui me concerne je crois comme je le vois dans les analyses, que nous participons chacun de nous tous à un langage en... [Lire la suite]
10-07-18

L'altérité irréductible de l'être humain comme fondement de sa subjectivité .

L'altérité c'est donc bien l'Autre, l'inconscient de l'être humain, pris constamment dans les filets d'une chaîne de désirs issue de l'intersubjectivité, lieu de l'Autre . Car c'est l'intersubjectivité qui va constituer la dynamique subjective jusqu'à en être sa source . La psychopathologie va centrer tout le travail de l'analyste sur tous les rapports extérieurs de l'environnement de l'analysant, rapports bien entendu à connotation désirante ou signifiante et manquante . Et ce à la fois sur le plan spatial qu'historique .... [Lire la suite]
05-05-18

La projection .

La projection est un processus par lequel un sujet reconnaît ou repère à l'extérieur une détermination psychique qu'il méconnaît ou refuse pour lui-même . Il faut d'emblée préciser ici son caractère narcissique et son devenir comme source de parasitage dans la communication intersubjective, où elle peut être la cause d'un dialogue de sourds dont chacun n'a d'oreille pour le message d'autrui qu'à condition que ce soit le sien propre . Cette situation semble relever de l'imaginaire, dans la mesure où, comme le notait... [Lire la suite]

16-04-18

La reconsidération du temps et de l'espace en psychanalyse

La sortie de cure réussie du patient le place dans une position de reconsidération du temps et de l'espace . D'ailleurs lorsque Jacques Lacan avait élaboré sa théorie de l'inconscient structuré comme un langage , il amorçait un replacement du sujet de l'inconscient à une réappréhension de son espace et de son temps . Je pense que dans une certaine façon osée , nous allons bientôt assister à une réapproche de la conception de l'espace dans lequel tout laisse à penser que l'infinitude de l'espace n'a d'égal que l'unicité du sujet... [Lire la suite]
27-02-18

déterminations symboliques

La notion de symbolique dans la psychanalyse lacanienne est équivalente à la notion de langage, au sens saussurien du terme ( rapport signifiant / signifié, considéré comme des éléments constitutifs du langage, avec primauté du phallus analysé comme cause du désir, et donc modalité et finalité du discours ) . Sa particularité réside dans le fait qu'il détermine l'être humain. Employé comme substantif masculin, il désigne l'un des trois registres essentiels avec l'imaginaire et le réel. Le symbolique est l'ordre du signifiant par... [Lire la suite]
21-01-18

Les séances en psychanalyse .

C'est à partir des séances de cure analytique que s'est élaborée la théorie psychanalytique . A la fois sur un plan qualitatif (par l'élaboration de ses principaux concepts), et sur le plan quantitatif (par l'élaboration de compte-rendus de fin de séance), sans compter les règles régissant au mieux les attitudes de l'analysant et de l'analyste afin de favoriser au mieux la libre circulation de la parole, décrite dans la théorie de la libre association. Il ne s'agit pas ici de développer certaines règles (développées amplement dans... [Lire la suite]
05-12-17

Destin et psychanalyse

Cantonner la psychanalyse à une étude intrinsèque de l'individu correspond à un non-sens phénoménal ,  voire même à une incompréhension de son domaine . Quand on sait que l'organisation psychique personnelle se construit au fur et à mesure de son développement en continuel réaménagement tout le long de son devenir , il va de soi que , sans déconsidérer l'influence des étapes du passé , il s'agit plutôt de vérifier les étapes actualisées de l'individu eu égard à ses environnements successifs . Et très vite on se rend... [Lire la suite]