26-02-19

La dynamique de l'Autre .

Une fois constitué, suite à un processus long et complexe fait de recentrage narcissique à connotation sexuelle, l'être humain va se retrouver confronté à la dynamique de l'Autre, véritable réservoir de désirs, qui lui-même va devenir le désir de l'Autre .( Comme coupure entre signifiants, représentant d'autres signifiants et non l'individu en tant que tel, qui vit dans l'entre-deux, voire qui s'éclipse ) . Ce qui faisait dire à Jacques Lacan après l'analyse de ses patients, que ressurgissait en eux le même questionnement, à savoir... [Lire la suite]

12-08-17

L'être humain, être dominé par son imaginaire.

C'est son inscription dans un champ d'intersubjectivité, où l'individu se forme sous les déterminations signifiantes d'autrui que se manifeste le plus la domination de son propre imaginaire, ce par quoi se profile constamment une clôture illusoire . Car grâce à son Moi, sa capacité d'adaptation à la réalité ne peut se concevoir sans l'économie du poids d'aliénation et donc de méconnaissance permanente qui constitue toute sa constitution humaine. La permanence d'unité subjective ne doit se mesurer que par rapport... [Lire la suite]
26-02-17

L'angoisse comme symbole de la castration et de la pulsion de mort .

On a souvent analysé l'angoisse en l'assimilant à différents symptôme psychanalytiques comme par exemple l'état de détresse, la peur, l'effroi et autres états face à la perception ou à l'imperception de dangers réels, voire même d'angoisse face à la pulsion ( et notamment de la pulsion de mort, pulsion suprême, car intrinséquement conflictuelle dans son expressivité et sa représentativité, et ce sur le plan intérieur et sur le plan extérieur chez chacun de nous tous du fait de son incontrôle par l'être lui-même ) .... [Lire la suite]
24-01-17

La bande de moebius et l ' Autre .

En fin d'analyse le patient se rend compte qu'il a mis fin à un véritable parcours du combattant qui consiste à lui dévoiler non pas la compréhension de son intrinsèque , mais surtout à découvrir ses relations avec une extériorité qui se situe dans le temps ( antérieur à son existence , passé , présent , futur , et postérieur à sa vie actuelle ) , sans nécéssairement en maîtriser le contenu . Et pour cause, c'est qu'au sein de chaque analysant un aspect phylogénétique et ontologique domine . C'est ce qu'avait constaté... [Lire la suite]
27-09-15

Le Moi et et la pulsion .

La pulsion et le Moi vont devenir inséparables pour comprendre la psychanalyse dans sa finalité économique et subjective . On sait que la formation et le statut du Moi conduisent à comprendre la nature du narcissisme, illustrée par l'expérience concrète de la perception par l'enfant de sa propre image dans le miroir, et de son identification à elle, sous le regard de la mère qui la rend signifiante, et donc par voie de conséquence va lui permettre très tôt de l'introduire dans le monde de la signification vis-à-vis de lui-même et des... [Lire la suite]
06-05-15

L'être humain ne se réalise qu'en prenant conscience qu'il est l'effet d'un mouvement .

Dans son " Manuel " Epictète affirmait déjà que tout être ne devait ni se critiquer ni critiquer les autres pour expliquer ses déboires ( qui en fait n'en sont pas ), et la psychanalyse en confirme la sentence . La fin d'analyse nous l'avons vu, affirme le fait que tout un chacun s'inscrit dans un mouvement ( mouvement dit de signifiants ) qui le fait agir à son insu . Et les conséquences s'imposent d'elles-mêmes . Non seulement nous héritons de plusieurs facteurs divers qui ont participé à la constitution de nous tous en... [Lire la suite]

14-03-14

La communication intersubjective dominée par le narcissisme.

On avait déjà souligné et développé notamment dans l'étude de la névrose les avatars de la relation intersubjective, tel que l'usage de la parole et de sa destination en autrui deviennent des figures qui s'ouvrent sous forme de pièges possibles dans la situation de chaque sujet, en tant qu'ils sont sujet de la communication. Dans l'étude de la projection, caractéristique prépondérante chez tout un chacun, elle est source de parasitage dans la communication intersubjective, où elle peut être la cause d'un dialogue de sourds dont... [Lire la suite]
28-12-13

L'être humain constamment pris dans un enchevêtrement de rencontres qui le déterminent .

Et ces rencontres ont le plus souvent comme source les désirs issus des situations intersubjectives . Souvenons-nous que nous avions assimilé les désirs à des "manquants" dans la chaîne des désirs ou des signifiants . A partir de là la psychanalyse va rendre possible la restitution au sujet de l'inconscient des moments importants de son passé, non pas en les confirmant comme des évènements qu'il suppose avoir vécu, mais en les considérant comme des moments à chaque fois particuliers d'organisation du réel, régis non pas par la raison... [Lire la suite]
28-07-13

Psychologie et psychanalyse .

Deux disciplines qui ont pour finalité la compréhension de l'être humain . La première conduit surtout à l'adaptation sociale, tandis que la deuxième s'intéresserait à la connaissance intérieure . C'est la différence d'approche que nous avions fait entre d'un côté la perception des choses, et de l'autre la suprématie de la pensée (  différence entre idée de perception et idée de pensée) . Distinction que l'on retrouve entre les notions de concept et de signifiant ( voir la théorie de la suprématie du signifiant sur... [Lire la suite]
19-01-13

Sortie de cure analytique et spiritualité .

Que ce soit dans les insomnies ou dans les réveils brutaux, l'analyse montre qu'il s'agit toujours d'une marque de l' insistance d'un discours permanent chez tout sujet de l'inconscient . Car c'est dans des positions allongées que les premiers psychanalystes ont trouvé la façon la plus idéale de faire parler les curistes ( voir la théorie de la règle fondamentale élaborée par Sigmund Freud ) . Si certaines écoles parlent de véritable parasitage du cerveau humain ( notion " d'idées envahissantes" ), il n'en est pas... [Lire la suite]