03-09-19

Pourquoi tout être humain est Narcisse?

Le stade du miroir ou plus exactement stade du reflet est une conception d'une expérience primordiale dans la constitution de l'humain, puisque va se jouer la genèse du Moi. C'est en s'identifiant à l'image du semblable ou à sa propre image spéculaire, que l'enfant parvient à se percevoir dans une forme totale de lui-même, qui auparavant lui faisait défaut . Si cela rend possible pour lui l'anticipation de son unité corporelle à un moment où il en est encore dépourvu, elle consacre en même temps  le caractère imaginaire du Moi... [Lire la suite]

22-07-19

Le grand autre ou Autre .

Une fois nés nous allons nous constituer pour l'avenir dans un bain subjectif de type affectif déterminant . Nous en connaissons la genèse ( voir refoulement originaire ) via un stade du miroir qui fait que l'infans se voit s'articuler et se mouvoir devant une glace , d'où il va jubiler le plus souvent face au regard signifiant ( ou désirant et manquant ) de sa mère , et par là-même commencer à appréhender le morcellement de son corps, qui va être à la source de la naissance de son attirance pour ses organes et la future création de... [Lire la suite]
16-06-19

La névrose .

La psychanalyse voit dans la névrose une affection d'origine psychique, dont les manifestations, les symptômes, ont un sens qui se révèle être une expression symbolique ( de langage ) d'un conflit inconscient qui va devoir se résoudre dans un compromis entre un désir et une défense . C'est dans l'instauration du complexe d' Oedipe que la névrose va déployer l'éventail des variations possibles que la contingence de l'existence individuelle lui imprime . Longtemps le caractère psychogène des névroses apparaissait comme une... [Lire la suite]
04-03-19

Le sens psychanalytique lié à l'intersubjectivité.

Pour appréhender une psychanalyse au plan théorique, il faut se situer sur le point de convergence de deux axes majeurs de son domaine, que sont d'une part sa conception du sens et des conditions où il trouve son assise, et d'autre part la compréhension de la situation intersubjective comme déterminante de la subjectivité individuelle. La psychanalyse rend possible la restitution au sujet des moments importants de son passé, non pas en les confirmant comme des évènements qu'il suppose avoir vécu, mais en les considérant comme des... [Lire la suite]
16-11-18

Le désir du psychanalyste .

Le désir du psychanalyste avait été systématisé par Jacques Lacan  sur le plan théorique  suite à l'élaboration de la notion elle-même irrationnelle de la passe . Reprenons le schéma scientifique de cette démarche intellectuelle . Nous savons maintenant que Lacan avait une orientation multidisciplinaire liée à sa formation elle-même complexe , comme d'ailleurs celle de Sigmund Freud , qui rappelons-le ici était un assoifé de connaissances, comme le furent tous les psychanalystes de l'époque, mélangeant... [Lire la suite]
27-10-18

L'être humain face à la relativité des effets de sa fin d'analyse .

La fin d'analyse permet à l'être humain de ne pas être face à lui-même ,  mais d'être face à son inconscient . C'est ce dernier qui lui signifie les délimitations de ses pourtours , mais surtout qui lui en dévoile ses limites relatives . Prenons l'exemple du sexe omniprésent dans la vie du sujet . Ce n'est pas parce que l'être humain possède des organes génitaux qu'il est à fortiori un être sexué . C'est surtout parce qu'il est passé par un canal vaginal à sa création , et que , à cause de cela , des traces... [Lire la suite]

10-07-18

L'altérité irréductible de l'être humain comme fondement de sa subjectivité .

L'altérité c'est donc bien l'Autre, l'inconscient de l'être humain, pris constamment dans les filets d'une chaîne de désirs issue de l'intersubjectivité, lieu de l'Autre . Car c'est l'intersubjectivité qui va constituer la dynamique subjective jusqu'à en être sa source . La psychopathologie va centrer tout le travail de l'analyste sur tous les rapports extérieurs de l'environnement de l'analysant, rapports bien entendu à connotation désirante ou signifiante et manquante . Et ce à la fois sur le plan spatial qu'historique .... [Lire la suite]
16-04-18

La reconsidération du temps et de l'espace en psychanalyse

La sortie de cure réussie du patient le place dans une position de reconsidération du temps et de l'espace . D'ailleurs lorsque Jacques Lacan avait élaboré sa théorie de l'inconscient structuré comme un langage , il amorçait un replacement du sujet de l'inconscient à une réappréhension de son espace et de son temps . Je pense que dans une certaine façon osée , nous allons bientôt assister à une réapproche de la conception de l'espace dans lequel tout laisse à penser que l'infinitude de l'espace n'a d'égal que l'unicité du sujet... [Lire la suite]
26-03-18

Le degré d'intensité des idées envahissantes .

Le déroulement de la cure montre l'origine principalement de deux facteurs de naissance des idées envahissantes, l'un suite à un développement de connaissance intérieure approfondie de l'individu, tandis que le deuxième facteur serait lié à une série de refoulements secondaires très importants dans le temps, très généralisés avec l'âge de l'être humain, qui conduit ce dernier à se culpabiliser en faisant sien le fait d'avoir raté sa vie comme il le croit à tort . N'oublions pas que l'individu doit passer d'un... [Lire la suite]
21-01-18

Les séances en psychanalyse .

C'est à partir des séances de cure analytique que s'est élaborée la théorie psychanalytique . A la fois sur un plan qualitatif (par l'élaboration de ses principaux concepts), et sur le plan quantitatif (par l'élaboration de compte-rendus de fin de séance), sans compter les règles régissant au mieux les attitudes de l'analysant et de l'analyste afin de favoriser au mieux la libre circulation de la parole, décrite dans la théorie de la libre association. Il ne s'agit pas ici de développer certaines règles (développées amplement dans... [Lire la suite]