07-04-19

Le refoulement : une caractéristique fondamentale de l'être humain

Sans rentrer dans l'analyse théorique de la nature du refoulement , on peut simplement dire qu'il est inhérent à la constitution même du sujet de l'inconscient. Jacques Lacan avait utilisé l'expression de moins un ( "moinz - un " ) pour le caractériser . Pour traduire sa pensée il faudrait la faire correspondre à la métaphore de soustraction : l'être humain est une soustraction à sa naissance . Soustraction de ses pulsions premières à l'égard de l'autorité parentale , que les psychanalystes classiques considèrent comme des... [Lire la suite]

18-06-17

La dette symbolique .

L'accès au langage, que toute personne va connaître suite au refoulement originaire, dès sa naissance, ne peut se concevoir gratuitement . Car il va suivre des impératifs vérifiables dans le temps et l'espace . Des sociétés les plus primitives jusqu'aux plus évoluées, même si cela a été critiqué par plusieurs courants de pensée . L'accès au langage comme ordre symbolique nécessaire aux échanges économiques va permettre à chaque individu de se soumettre à une loi sociale qui est présente avant sa naissance, aboutissant en cela à une... [Lire la suite]
29-05-17

Frustration, privation et castration en psychanalyse .

La frustration s'est vue détournée de son sens en psychanalyse à cause de l'usage courant qu'on lui a attribué notamment en psychologie comportementaliste, en l'assimilant à de la privation . Ce qui est en jeu dans cette matière c'est l'attente de réponse propre à une demande vis-à-vis de l'autre et des autres, que chaque personne essaie d'avoir et qui le plus souvent est sans réponse et donc déçue . En cure, via le transfert, l'analysant se rend compte après-coup que son analyste, de par son silence ne répond jamais à ses demandes,... [Lire la suite]
30-09-16

Mettre fin à ses conflits psychiques intérieurs .

L'intitulé de ce message serait plus apte à constituer une conclusion, car il nécessite avant tout une compréhension des prémisses des contradictions internes à tout être humain, qui rappelons-le sont généralisées chez tout un chacun . Les idées envahissantes qui surgissent inconsciemment et subitement dans nos psychismes sont liées nous l'avions déjà souligné dans ce blog , à la répétition des refoulements secondaires ou refoulements proprement dits, eux mêmes issus d'un noyau premier dit refoulement originaire . Elles... [Lire la suite]
27-04-16

Insistance de la chaîne parlée et résistance du sujet

"L'inconscient est le discours de l'Autre" non pas seulement au sens où il prend d'un autre son origine, mais en ce qu'il est discours "sur" l'Autre, destination du discours du sujet que son assise symbolique confine dans une glose sur l'extériorité, sur l'altérité radicale dont reste marqué son avènement, et qui continue de le hanter sous les espèces d'une insistance de la chaîne signifiante où son discours s'articule, expression du défaut d'un signifiant de sa propre complétude. A l'insistance de répétition qui caractérise... [Lire la suite]
09-01-16

Inconscient et langage .

Tout être humain peut déjà sentir via les idées qui l'habitent la prépondérance de l'intellectualité en son for intérieur . La nature de l'inconscient doit être rapportée au mode de fonctionnement qui est le sien . Il n'est compréhensible que sur la base de la conception psychanalytique de la nature de la réalité susceptible de modifier le cours du désir du sujet, qui dès lors ne saurait être indépendante de la dialectique du complexe d'oedipe au sein de laquelle s'articule toutes nos significations, que nous sommes amenées à... [Lire la suite]

24-12-15

Le patient en psychanalyse

Une psychanalyse bien engagée montre que le patient livre à l'analyste des paroles auxquelles il n'aurait jamais songé au début . D'où le fait que sa parole est confrontée au silence du psychanalyste qui s'impose ici en l'occurrence. Car une fin de cure devient une surprise de compréhension pour le patient dans le déroulement de sa parole, qui va créer une autre surprise pour l'analyste lui-même soucieux de situer les dits de l'analysant dans un contexte langagique intersubjectif cohérent . Loin de demandes comportementalistes... [Lire la suite]
26-06-15

L'extériorité est déterminante pour comprendre l'être humain .

L'extériorité est un facteur fondamental pour nous comprendre mutuellement . En effet c'est à partir de cela que se façonnent les personnalités qui se meuvent dans une intersubjectivité, et c'est aussi à ce moment que se vérifie le poids du narcissisme en tant que lieu permanent de l'illusion de l'autonomie de l'être humain, dans la méconnaissance de l'altérité qui lui est constitutive . Jacques Lacan dans sa théorie du stade du miroir ( constitutive de la personnalité de l'infans ), avait souligné le rôle de... [Lire la suite]
01-04-15

La sexualité

Il ne faut la concevoir que dans une conception élargie, au-delà de la stricte génitalité. Qu'est-ce-à-dire ? La psychanalyse ne voit en elle que conflit, équivoque et énigme . Car cette dernière signifie à l'être humain que la sexualité est une étrangeté à l'intérieur de lui-même, loin d'y voir une fonction naturelle de procréation ni d'ailleurs une fonction de jouissance absolue du fait que le rapport sexuel est évanescent, et surtout que l'objet sexuel est non seulement partiel mais aussi impossible à saisir du fait de sa nature,... [Lire la suite]
10-02-15

L'organisation du réel .

Ce titre n'a de sens que resitué dans la logique du caractère ternaire au fond du modèle psychanalytique, notamment au travers des topiques freudiennes ou d'après les distinctions lacaniennes entre le symbolique, l'imaginaire et le réel ( pour ce qui nous retient en l'occurrence dans ce texte ) . Le symbolique, l'imaginaire et le réel doivent être conçus comme des champs connexes, noués les uns aux autres de façon à déterminer une structure qui traduit le fondement même de notre activité d'être humain . Le symbolique est l'ordre du... [Lire la suite]