03-09-19

Pourquoi tout être humain est Narcisse?

Le stade du miroir ou plus exactement stade du reflet est une conception d'une expérience primordiale dans la constitution de l'humain, puisque va se jouer la genèse du Moi. C'est en s'identifiant à l'image du semblable ou à sa propre image spéculaire, que l'enfant parvient à se percevoir dans une forme totale de lui-même, qui auparavant lui faisait défaut . Si cela rend possible pour lui l'anticipation de son unité corporelle à un moment où il en est encore dépourvu, elle consacre en même temps  le caractère imaginaire du Moi... [Lire la suite]

10-08-19

Mécanisme de défense .

L'expression de mécanisme de défense est utilisée en psychanalyse pour désigner différentes opérations psychiques visant à préserver l'intégrité , l'unité et l'équilibre du Moi . C'est suite aux manifestations pulsionnelles que se met en jeu tout ce mécanisme défensif . Se déploie donc au niveau du Moi toute une gamme de parades protectrices et stratégiques vis-à- vis du mouvement de méconnaissance du désir inconscient . Et ces manifestations signifiantes ( qu'on peut qualifier aussi de désirantes ou "manquantes" , pour ce... [Lire la suite]
16-06-19

La névrose .

La psychanalyse voit dans la névrose une affection d'origine psychique, dont les manifestations, les symptômes, ont un sens qui se révèle être une expression symbolique ( de langage ) d'un conflit inconscient qui va devoir se résoudre dans un compromis entre un désir et une défense . C'est dans l'instauration du complexe d' Oedipe que la névrose va déployer l'éventail des variations possibles que la contingence de l'existence individuelle lui imprime . Longtemps le caractère psychogène des névroses apparaissait comme une... [Lire la suite]
07-04-19

Le refoulement : une caractéristique fondamentale de l'être humain

Sans rentrer dans l'analyse théorique de la nature du refoulement , on peut simplement dire qu'il est inhérent à la constitution même du sujet de l'inconscient. Jacques Lacan avait utilisé l'expression de moins un ( "moinz - un " ) pour le caractériser . Pour traduire sa pensée il faudrait la faire correspondre à la métaphore de soustraction : l'être humain est une soustraction à sa naissance . Soustraction de ses pulsions premières à l'égard de l'autorité parentale , que les psychanalystes classiques considèrent comme des... [Lire la suite]
04-03-19

Le sens psychanalytique lié à l'intersubjectivité.

Pour appréhender une psychanalyse au plan théorique, il faut se situer sur le point de convergence de deux axes majeurs de son domaine, que sont d'une part sa conception du sens et des conditions où il trouve son assise, et d'autre part la compréhension de la situation intersubjective comme déterminante de la subjectivité individuelle. La psychanalyse rend possible la restitution au sujet des moments importants de son passé, non pas en les confirmant comme des évènements qu'il suppose avoir vécu, mais en les considérant comme des... [Lire la suite]
26-02-19

La dynamique de l'Autre .

Une fois constitué, suite à un processus long et complexe fait de recentrage narcissique à connotation sexuelle, l'être humain va se retrouver confronté à la dynamique de l'Autre, véritable réservoir de désirs, qui lui-même va devenir le désir de l'Autre .( Comme coupure entre signifiants, représentant d'autres signifiants et non l'individu en tant que tel, qui vit dans l'entre-deux, voire qui s'éclipse ) . Ce qui faisait dire à Jacques Lacan après l'analyse de ses patients, que ressurgissait en eux le même questionnement, à savoir... [Lire la suite]

20-01-19

Relations entre soi-même et les autres en psychanalyse : réussir dans la vie ou réussir sa vie .

L'altérité est déterminante en psychanalyse et nécessite une approche immédiate . Il faut le répéter le désir est fondamental pour tout être humain, notamment dans notre époque contemporaine du fait de l'invasion de l'image . Ce que l'on rencontre chez les curistes au cours d'une analyse c'est cette envie d'être à la fois connu et reconnu . Mais nous allons le voir la sortie réussie d'analyse va conduire à un tout autre résultat . Le problème de l'altérité va se poser à tort chez tout un chacun comme le fait de se sortir de... [Lire la suite]
21-12-18

La partition en deux parties de l'être humain en psychanalyse : clivage du Moi et division du sujet .

C'est grâce à l'étude des psychoses et de certaines perversions qu'on a pu constater et aborder le dédoublement de personnalité .   Le Moi de par sa complexité, instance importante de tout être humain était étroitement lié à la lutte que se livraient dans nos intérieurs psychiques les composantes jalouses de leurs fonctions propres, et le tout dans un contexte énergétique très marqué . ( Lacan aimait souligner en privé qu'en nos seins existaient des guerres d'une rare violence, marque de forces vitales ) .   Dans... [Lire la suite]
16-11-18

Le désir du psychanalyste .

Le désir du psychanalyste avait été systématisé par Jacques Lacan  sur le plan théorique  suite à l'élaboration de la notion elle-même irrationnelle de la passe . Reprenons le schéma scientifique de cette démarche intellectuelle . Nous savons maintenant que Lacan avait une orientation multidisciplinaire liée à sa formation elle-même complexe , comme d'ailleurs celle de Sigmund Freud , qui rappelons-le ici était un assoifé de connaissances, comme le furent tous les psychanalystes de l'époque, mélangeant... [Lire la suite]
27-10-18

L'être humain face à la relativité des effets de sa fin d'analyse .

La fin d'analyse permet à l'être humain de ne pas être face à lui-même ,  mais d'être face à son inconscient . C'est ce dernier qui lui signifie les délimitations de ses pourtours , mais surtout qui lui en dévoile ses limites relatives . Prenons l'exemple du sexe omniprésent dans la vie du sujet . Ce n'est pas parce que l'être humain possède des organes génitaux qu'il est à fortiori un être sexué . C'est surtout parce qu'il est passé par un canal vaginal à sa création , et que , à cause de cela , des traces... [Lire la suite]