25-08-12

La solitude .

Quand on suit toutes les initiations ou toutes les thérapies de développement ( voir par exemple celles axées sur le béhaviorisme ou comportement ) , on se rend compte que là aussi l'être humain est face à lui-même, face à sa propre solitude . Et là aussi la réussite personnelle devient une véritable traversée du désert qui ne peut s'envisager que solitairement . Il en va de même en psychanalyse . La sortie de cure montre à tout intéressé que sa vie n'est que fantasme, fantasme qui a eu pour tâche d'occulter la pesanteur du réel, et... [Lire la suite]

24-07-12

La névrose .

La psychanalyse voit dans la névrose une affection d'origine psychique, dont les manifestations, les symptômes, ont un sens qui se révèle être une expression symbolique ( de langage ) d'un conflit inconscient qui va devoir se résoudre dans un compromis entre un désir et une défense . C'est dans l'instauration du complexe d' Oedipe que la névrose va déployer l'éventail des variations possibles que la contingence de l'existence individuelle lui imprime . Longtemps le caractère psychogène des névroses apparaissait comme une... [Lire la suite]
19-07-12

Les modalités fonctionnelles de l'Autre .

En accédant au langage ou à l'Autre ( l'équivalent aussi est le symbolique, voir avec les deux autres registres qui sont le réel et l'imaginaire ), l'être humain, une fois sa constitution originaire réalisée ( voir à refoulement originaire ) , va se trouver confronté aux mailles des filets de l'Autre . Ce qui faisait dire à Jacques Lacan :" Que me veut l'Autre" ? Car tout désir de l'être humain va devenir le désir de l'Autre . Et le désir de ce Dernier va se manifester à l'intérieur d'une chaîne signifiante ( ou... [Lire la suite]
05-07-12

Le grand autre ou Autre .

Une fois nés nous allons nous constituer pour l'avenir dans un bain subjectif de type affectif déterminant . Nous en connaissons la genèse ( voir refoulement originaire ) via un stade du miroir qui fait que l'infans se voit s'articuler et se mouvoir devant une glace , d'où il va jubiler le plus souvent devant le regard signifiant ( ou désirant et manquant ) de sa mère . C'est le prélude à toutes les opérations de construction de la personnalité à travers les notions de narcissisme, d'identification, d'imaginaire, du Moi,... [Lire la suite]
24-06-12

L'être humain insatisfait .

Si l'organisation interne de l'être humain le dirige à être un être de satisfaction, tout son devenir nous démontre l'inverse en en faisant un individu animé par un manque récurrent, voire comme disait Jacques Lacan un "manque à être" . On sait que la pulsion sexuelle est partielle tout comme l'objet du désir sexuel, et le sujet ne cesse de courir après en appelant autrui pour l'accomplir, et en ne recevant en fin de compte que la confirmation renouvelée de son évanescence . Rappelons enfin que la fonction du phallus en... [Lire la suite]
20-06-12

La notion de pulsion chez Lacan .

La lecture lacanienne de la pulsion se prolonge par rapport à la théorie freudienne sur les modalités d'établissement de la géographie du corps érogène , en même temps qu'elle démontre la dimension d'altérité qui est ,  à chaque fois , au fondement de l'érogénéisation . Le montage de la pulsion est rendu dans la représentation topologique d'un circuit allant , depuis un orifice corporel qui constitue sa source , tourner autour d'un objet prélevé sur autrui ou dans son environnement , pour revenir sur cette même région corporelle... [Lire la suite]

16-06-12

Mécanisme de défense .

L'expression de mécanisme de défense est utilisée en psychanalyse pour désigner différentes opérations psychiques visant à préserver l'intégrité , l'unité et l'équilibre du Moi . C'est suite aux manifestations pulsionnelles que se met en jeu tout ce mécanisme défensif . Se déploie donc au niveau du Moi toute une gamme de parades protectrices et stratégiques vis-à- vis du mouvement de méconnaissance du désir inconscient . Et ces manifestations signifiantes ( qu'on peut qualifier aussi de désirantes ou "manquantes" ) sont... [Lire la suite]
11-05-12

Faire en chacun de nous la différence entre les effets imaginaires et le symbolique .

Tout effet imaginaire est un leurre dont nous aimons tous nous nourrir . Si le symbolique est de l'ordre du signifiant ou du désir , il reste le domaine objectif du déploiement du langage qui caractérise l'être humain ou le "parlêtre", comme aimait à le rappeler Jacques Lacan . Si l'imaginaire reste le paraître du "parlêtre" c'est bien qu'il représente cette résistance de tout individu qui essaie de se retirer des filets du symbolique à la manière de ces poissons qui veulent se retirer sans résultats des filets des thonniers . Il... [Lire la suite]
27-04-12

Signifiants, destins et destinée humaine .

Le problème au plan intellectuel c'est qu'on ne peut faire de distinctions entre ce qui a trait au signifiant pur ( qu'on peut appeler aussi "désirant" ou "manquant" ) et ce qui a trait au concept pur , et cela du fait que le cerveau est dès l'origine dominé par le désir, suite à l'opération du refoulement originaire par lequel tout le monde passe après la naissance . La rationnalisation qui est née à partir de l'activité cérébrale de l'être humain ne s'est développée que par rapport à l'angoisse elle-même dépendante du... [Lire la suite]
09-03-12

Le bain signifiant ou l'ambiance signifiante .

C'est Jacques Lacan qui avait affirmé que celui qui prenait conscience du mouvement de l'inconscient, du flux signifiant et de la chaîne signifiante était prêt à conquérir le Monde . Si le désir d'un désir est facilement perceptible par le manque qu'il implique, et qui se traduit grossièrement à travers un manque à caractère sexuel, lui-même débouchant sur une langue dont les deux interlocuteurs restent les premiers surpris par son étrangeté, pour la simple et bonne raison que l'analyse elle-même saisit la sexualité qu'elle repère... [Lire la suite]