19-01-13

Sortie de cure analytique et spiritualité .

Que ce soit dans les insomnies ou dans les réveils brutaux, l'analyse montre qu'il s'agit toujours d'une marque de l' insistance d'un discours permanent chez tout sujet de l'inconscient . Car c'est dans des positions allongées que les premiers psychanalystes ont trouvé la façon la plus idéale de faire parler les curistes ( voir la théorie de la règle fondamentale élaborée par Sigmund Freud ) . Si certaines écoles parlent de véritable parasitage du cerveau humain ( notion " d'idées envahissantes" ), il n'en est pas... [Lire la suite]

22-12-12

Sa relation à l'Autre.

Si on suit tout le processus d'une cure on a toujours été surpris chez le patient d'une volonté de la poursuivre sans cesse . Et pour cause car la psychanalyse loin d'être uniquement une connaissance du passé de chaque curiste, va au contraire devenir la compréhension d'un état en continuel mouvement constructif chez le patient . Ce qui nous pousse même à confirmer que l'entrée en psychanalyse va être la conséquence logique d'une évolution qui dépasse l'individu lui-même . On a vu que tout être humain est... [Lire la suite]
18-11-12

La dette symbolique. 2

Cette notion a le mérite de nous présenter au niveau de ses prémisses, voire de son fondement, ses origines extra-personnelles, extra-subjectives, bref des origines qui dépassent les êtres humains, et qui deviennent véritablement objectives voire universelles . C'est Freud qui avait insisté sur cette situation en faisant appel à la théorie de Charles Darwin, sur le thème de la horde primitive et des fils qui avaient tué et dévoré leur père, car animés d'un désir incestueux pour leur mère . On sait que tout cela devait aboutir... [Lire la suite]
22-10-12

Le signifiant II

Le signifiant représente l'être humain non pas pour lui-même mais pour un autre signifiant . Pris incessamment dans un flux et chaîne signifiante , nous n'avons pas une grande marge de manoeuvre d'action , si ce n'est que d'en prendre conscience voire d'en avoir la connaissance . Cet effet signifiant qui prend l'aspect d'une coupure dans le langage a surtout la conséquence de nous faire gloser sur notre extériorité . Ce sera à celui qui aura la priorité de se lancer dans le bain des signifiants , d'être toujours en... [Lire la suite]
11-09-12

La surdétermination .

Par le concept de surdétermination, exprimant qu'une formation de l'inconscient est la résultante d'une pluralité de causes et renvoie à des chaînes signifiantes ( à des motions de désirs complexes enchevêtrantes ), très multiples qui ont une cohérence propre, Freud a rendu à l'avance possible la mise en place d'un phénomène psychique riche, complexe et très polyvalent . Sa contre-partie est la surinterprétation dans le travail analytique, témoin de la précarité de la fixation première d'une signification, que vient rapidement... [Lire la suite]
25-08-12

La solitude .

Quand on suit toutes les initiations ou toutes les thérapies de développement ( voir par exemple celles axées sur le béhaviorisme ou comportement ) , on se rend compte que là aussi l'être humain est face à lui-même, face à sa propre solitude . Et là aussi la réussite personnelle devient une véritable traversée du désert qui ne peut s'envisager que solitairement . Il en va de même en psychanalyse . La sortie de cure montre à tout intéressé que sa vie n'est que fantasme, fantasme qui a eu pour tâche d'occulter la pesanteur du réel, et... [Lire la suite]

19-07-12

Les modalités fonctionnelles de l'Autre .

En accédant au langage ou à l'Autre ( l'équivalent aussi est le symbolique, voir avec les deux autres registres qui sont le réel et l'imaginaire ), l'être humain, une fois sa constitution originaire réalisée ( voir à refoulement originaire ) , va se trouver confronté aux mailles des filets de l'Autre . Ce qui faisait dire à Jacques Lacan :" Que me veut l'Autre" ? Car tout désir de l'être humain va devenir le désir de l'Autre . Et le désir de ce Dernier va se manifester à l'intérieur d'une chaîne signifiante ( ou... [Lire la suite]
24-06-12

L'être humain insatisfait .

Si l'organisation interne de l'être humain le dirige à être un être de satisfaction, tout son devenir nous démontre l'inverse en en faisant un individu animé par un manque récurrent, voire comme disait Jacques Lacan un "manque à être" . On sait que la pulsion sexuelle est partielle tout comme l'objet du désir sexuel, et le sujet ne cesse de courir après en appelant autrui pour l'accomplir, et en ne recevant en fin de compte que la confirmation renouvelée de son évanescence . Rappelons enfin que la fonction du phallus en... [Lire la suite]
20-06-12

La notion de pulsion chez Lacan .

La lecture lacanienne de la pulsion se prolonge par rapport à la théorie freudienne sur les modalités d'établissement de la géographie du corps érogène , en même temps qu'elle démontre la dimension d'altérité qui est ,  à chaque fois , au fondement de l'érogénéisation . Le montage de la pulsion est rendu dans la représentation topologique d'un circuit allant , depuis un orifice corporel qui constitue sa source , tourner autour d'un objet prélevé sur autrui ou dans son environnement , pour revenir sur cette même région corporelle... [Lire la suite]
11-05-12

Faire en chacun de nous la différence entre les effets imaginaires et le symbolique .

Tout effet imaginaire est un leurre dont nous aimons tous nous nourrir . Si le symbolique est de l'ordre du signifiant ou du désir , il reste le domaine objectif du déploiement du langage qui caractérise l'être humain ou le "parlêtre", comme aimait à le rappeler Jacques Lacan . Si l'imaginaire reste le paraître du "parlêtre" c'est bien qu'il représente cette résistance de tout individu qui essaie de se retirer des filets du symbolique à la manière de ces poissons qui veulent se retirer sans résultats des filets des thonniers . Il... [Lire la suite]